Troubles du sommeil et lumière bleue

se protéger de la lumière bleue remède naturel pour dormir

Le trouble du Sommeil paradoxal, lent et lent profond

Depuis quelques années nous avons un ennemi a notre sommeil. Un ennemi qui se développe prend de l’ampleur et accapare notre quotidien. Cet empêcheur de tourner en rond, revêt diverses formes, mais use notre organisme de la même manière avec une arme unique : la lumière bleue. En effet les écrans quels qu’ils soit smartphone, télévision, tablette , ordinateur, … Vont user notre organisme par plusieurs mécanismes que nous allons détailler, mais notamment en réduisant notre production de mélatonine, hormone indispensable à notre corps. Cette substance gère notre endormissement et est liées à la plupart des problèmes de sommeil. Nous allons voir quel remède naturel pour dormir nous pouvons mettre en place.

Sommeil, ses différentes étapes

Il est divisé en plusieurs phases qui peuvent durer de 90 à 120 minutes suivant les individus et la période de vie. Ces phases de sommeil qui se répètent entre 4 et 6 fois par nuit sont cruciales pour le développement de notre organisme notamment quand nous sommes enfant. Mais pas seulement, en effet arrivé à l’âge adulte le sommeil est un nécessité absolue pour rester en forme, physiquement et psychiquement.

Voici le schéma du cycle du sommeil

schéma des phases du sommeil avec la mélatonine végétale

la lumière bleue et notre sommeil

La lumière bleue vient perturber notre cerveau via notre sens de la vue et va le stimuler comme si la lumière du jour était présente. En effet ce spectre de lumière correspond au levé du soleil et envoi l’information à notre cerveau qu’il est temps de se réveiller. C’est ce qui participe depuis des siècles à ce que l’on nomme le cycle circadien (cycle de 24 heures qui régit la majorité des animaux et des plantes en fonction de la luminosité ambiante). Ce cycle chez de nombreuses espèces animales ou végétales règle :

  • Le lever et le coucher
  • la régulation thermique
  • La croissance
  • Les périodes de dormance pour les plantes ou d’hibernation pour les animaux
  • Les périodes de reproduction

Pour ce qui concerne notre cerveau cette horloge biologique régule la production de mélatonine hormone primordial pour trouver rapidement un sommeil réparateur.

Voilà comment en regardant nos écrans nous donnons une fausse information au cerveau qui pense devoir se réveiller.

La lumière bleue c’est ?

« La lumière bleue est une partie du spectre lumineux se situant entre 380 et 500 nanomètres ».

Ok nous n’allons pas faire le professeur de physique. Si vous visualisez un arc en ciel c’est la représentation physique du spectre lumineux visible et de son dégradé de couleur. Une partie est invisible en bas dans le violet Cette partie est nommée ultraviolet et une partie en en haut dans le rouge nommée infra rouge.

La lumière bleue, elle, est comprise entre l’ultra-violet, qui n’est pas perceptible par notre œil, et le bleu turquoise, à la limite du vert. Elle est produite naturellement par le soleil bien sûr, et c’est grâce à elle que celui-ci nous stimule depuis des milliers d’années. Mais à notre époque beaucoup d’autres sources lumineuses produisent cette fameuse lumière. Les ampoules à LED nouvelles génération, les phares de voiture et l’intégralité de nos écrans (smartphone, tablette, ordinateur, télévision,…). Et c’est bien là ou le bât blesse. C’est que nous faisons une consommation accrue de ces écrans, tout au long de la journée et encore plus le soir pour nous « détendre ». Cela perturbe la sécrétion de mélatonine et vient donc perturber le sommeil induit par cette hormone.

Cette lumière bleue autrefois émise de façon diffuse par le soleil envahi notre quotidien et notre environnement avec des effets délétère qui commence à être connus.

Diminution de la sécrétion de la mélatonine, mais aussi prévalence de maladie comme la dégénérescence de l’œil normalement lié à l’Age la DMLA. Mais aussi perte d’acuité visuelle voir cécité totale. Fatigue visuel et maux de tête plus fréquent.

La Mélatonine et la lumière

C’est donc, comme nous venons de le voir, la luminosité ambiante qui régule la mélatonine qui est l’hormone incontournable pour tomber dans les bras de morphée. Et comme nous l’avons évoqué, nos nouvelles habitudes engendrent des sources lumineuses multiples et souvent proche de l’œil. Baigné de lumière l’œil bride notre glande pinéale qui ne produit plus la mélatonine naturelle. Et voilà la cause principale de l’épidémie d’insomnie dans notre société. Une exposition à la lumière qui dérègle notre horloge biologique, réduit le temps et la qualité de notre sommeil. Et avec sa cohorte de soucis aussi bien physique que psychologique qui en découlent.

Protéger son sommeil de la lumière bleue.

Du coup je banni les écrans de ma vie !

C’est une approche radicale et pas facile à mettre en place, ne serait-ce que par ce qu’une partie de plus en plus importante de la population travaille toute la journée sur ordinateur.

Mais ne baissons pas les bras une particularité de notre fonctionnement cérébral permet de limiter les effets délétères de cette lumière, la temporalité. En effet le cerveau redynamise la production de mélatonine très rapidement après l’arrêt de la perception de lumière. Il faut donc s’astreindre une heure minimum avant d’aller se coucher à ne plus regarder d’écran. Deux heures étant vraiment l’idéal.

  • Un autre geste qui permet de limiter l’impact des écrans c’est de régler la luminosité de ces écrans enfin de limiter l’apport de lumière bleue.
  • Eloignez les écrans le plus possible de votre globe oculaire, en effet la distance permet aussi de diminuer l’apport de photon dans votre rétine.
  • Certains constructeur ont des réglages permettant de limiter la lumière bleue comme chez Samsung par exemple.
  • De manière général gardez quand même à l’esprit que la mélatonine et la qualité de votre sommeil ne font pas bon ménage avec les écrans.
  • Tamisez les lumières et privilégiez la lumière dans des tons chauds le soir (moins de 3000k) pour les pièces à vivre.
  • Vous pouvez investir dans des lunettes contenant un filtre anti-lumière bleue ou coller ce même genre de filtre sur votre écran d’ordinateur. Attention leur efficacité est variable et n’est pas suffisamment documentée pour être scientifiquement validée par l’anses. Des études notamment à l’université de l’Indiana révele que le port de lunette spécifique notamment le soir améliore la qualité du sommeil et par ce fait à une productivité accrue au travail. Le ¨Pr Guarana estime que ces dispositifs sont très efficace pour les populations au chrono type « hiboux » c’est-à-dire les noctambules. Notons au passage que l’anses souhaite que des normes soit édictées pour réguler ce marché qui pourrait être porteur et dont les bénéfices sont avéré seulement avec le bon matériel.
  • Vous pouvez aussi et c’est là que nous intervenons vous supplémenter en mélatonine pour améliorer votre endormissement. S’sense du sommeil est conçu à base de plantes et est un somnifère naturel avec de la mélatonine d’origine végétale pour un sommeil réparateur et naturel. Ce « somnifère mélatonine » comme certain le nomme est formulé avec des végétaux reconnus comme des « plantes pour le sommeil » par la phytothérapie depuis des siècles. Des études nombreuses rapporte des bénéfices évident de la mélatonine sur l’endormissement des individus traités par la mélatonine. Etude CNRS, Etude agence science presse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.