Les 10 commandements de la phytothérapie

flacons huile essentielle pour la phytothérapie

La phytothérapie est une forme de médication qui peut être puissante. Et en tant que tel il faut garder à l’esprit 10 règles afin de ne pas s’intoxiquer et profiter pleinement des bienfaits de la nature et éviter les dangers de la phytothérapie.

L’avantages des plantes pour se soigner ne fait pas de doute à notre époque. Cependant cette efficacité est le pendant des interactions fortes qu’elles peuvent entrainer. Voici les 10 principes de bases de la phytothérapie :

Les enfants tu ne traiteras point

Les enfants de moins de 12 ans ne doivent pas être soigné par les huiles essentielles, en aucun cas. Pour ce qui est de traitement par voie oral il est fortement conseillé de prendre un avis médical.

Sur les femmes enceintes tu t’abstiendras

La même prudence que pour les enfants est à avoir pour les femmes durant leur grossesse. C’est un moment ou les femmes sont très vulnérables et l’enfant qu’elles portent susceptible de subir des intoxication cela est valable pour la médication en règle général et la phytothérapie ne fait pas exception.

Vigilant  avec la phytothérapie face au maladie chronique tu seras

Si vous prenez ou si la personne traitée prend un traitement au long cours, il est impératif de demander les conseils, du médecin traitant ou d’un pharmacien. Les dangers de la phytothérapie et les interactions avec des médicaments ne sont pas à prendre à la légère.

Pour tous symptômes inconnus tu ne te traiteras point

Sauf si vous utilisez les tisanes classiques et en libre-service vous ne prendrez pas des traitements contre des symptômes inconnus. Dans ce cas il est vraiment préférable de se référer à un professionnel qualifié de type herboriste, pharmacien, phytothérapeute ou médecin. Et si vous vous attaquez à vos maux, et qu’il durent plus de 48 heures il faut là aussi consulter un professionnel médical.

Les plantes étrangères tu n’utiliseras pas en phytothérapie

Prenez avec précaution des plantes qui ne font pas partie de la pharmacopée européenne. Les plantes notamment asiatiques peuvent être difficilement identifiables. Leur provenance ainsi que leur innocuité n’est pas forcément assurées. En phytothérapie comme en mycologie prudent il faut rester.

Ton fournisseur de phytothérapie avec attention tu choisiras

Faites le tri dans les fournisseurs sur internet qui vendent de tout à tous les prix. Choisissez un fournisseur fiable et que vous pouvez contacter facilement. Méfiez vous des plantes aux vertus « extraordinaire ». Préférez des points de ventes prêt de chez vous ou des sites reconnus.

Le mélange tu ne feras point

Prenez garde à ne pas mélanger des plantes médicinales sans un avis solide d’un praticien expérimenté. Les interactions en phytothérapie sont nombreuses.

Récoltez sans connaissance solide tu ne t’aventureras pas

La cueillette des plantes médicinales s’apparente à celle des champignons et le potentiel d’empoisonnement est tout aussi important. Il faut avoir des bases solides pour ne pas risquer de confondre deux espèces très proches aux propriétés bien différentes. En cas de doute demandez conseil auprès d’un herboriste et ne mélangez pas votre récolte dans vos contenants. En dernier lieu ne récoltez pas près des champs ou des lieux de stockage qui peuvent contaminer les plantes. voici un lien pour en savoir plus sur la cueillette des plantes médicinales.

Avec parcimonie les huiles essentielles tu utiliseras

les huiles essentielles contiennent des actifs très puissants et ne s’utilisent pratiquement jamais pure. Diluez les avec des huiles végétales et veillez à ne pas inhaler sous peine de brûlures graves. Si vous avez un chat sachez qu’il ne peuvent supporter qu’une très faible dose d’huile essentielle dans leur environnement, notamment si vous utilisez un diffuseur d’ambiance.

Le traitement au médecin tu déclareras

Si vous suivez des prescriptions à base de plantes il faut le signaler à l’ensemble du personnel médical qui est amené à vous suivre. En effet la coagulation sanguine peut être troublée par la phytothérapie et d’autres interactions médicamenteuses peuvent avoir lieu. Alors, médecin généraliste, dentiste, anesthésiste doivent connaitre vos traitements afin d’évaluer la situation.

La nature apporte un tas de bienfaits avec sa pharmacopée naturelle, mais pour ce faire il faut respecter des précautions d’usages. Les plantes sont puissantes et il ne s’agit pas de les prendre à la légère. C’est pourquoi chez S’sense vegetal nous sélectionnons et dosons nos formules à retrouver dans notre boutique pour soulager vos maux en toute sécurité sans les dangers de la phytothérapie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *