Comment protéger ses articulations ?

mal de dos

Les douleurs articulaires

Dans ce billet nous allons voir ce que le cartilage représente pour nous et comment nous pouvons en prendre soin et apporter du confort à nos articulations grâce à des gestes simples au quotidien. Nous verrons aussi quelle solutions existent quand les douleurs sont déjà présentes et si la phytothérapie peux faire partie de notre arsenal.

Le cartilage c’est quoi ?

Il faudrait dans un premier temps parler des cartilages car dans notre organisme il en existe plusieurs types, fibreux, élastique et hyalin (translucide). C’est ce dernier qui va en l’occurrence nous intéresser.

Matière constituée de glucosamine et de chondroïtine le cartilage hyalin articulaire se trouve à la jonction des articulations et apporte à celles-ci la matière et la lubrification nécessaire pour un fonctionnement fluide et sans accro.

C’est une matière organique qui ne comporte pas de circulation et pas de système nerveux. C’est son imprégnation par l’os qui apporte les éléments nécessaires à son expansion et sa vitalisation.

Et ce sont les tissus alentours qui pourront en cas de mauvais fonctionnement apporter les signaux douloureux qui vont vous alerter de sa dégradation.

L’articulation se constitue aussi : d’os comme nous venons de le voir, de tendons, de ligament, d’une capsule et d’un liquide synovial et de muscles pour actionner le tout. C’est cet ensemble qui permet de se mouvoir librement.

En connaissant la composition de nos articulations et surtout de notre cartilage nous pouvons mieux comprendre comment en prendre soins. Plusieurs pistes s’ouvrent à nous.

Qu’est ce qui dégrade mon cartilage ?

Les facteurs aggravant et ou déclenchant des douleurs articulaires sont le surpoids et la sédentarité. Ils sont la cause de la dégénérescence du cartilage et de sa fragilisation.

Les mauvaises habitudes alimentaires ou posturales complète le tableau.

Et là intervient un phénomène naturel mais délétère plus nous avons mal moins nous bougeons. L’exact contraire de ce qu’il faut faire. En effet nous allons le voir le mouvement est une voie indispensable pour limiter les douleurs

Voyons ensemble comment soulager vos articulations !

Les bons gestes à tout âge !

Les articulations et surtout le cartilage ne possèdent pas de système nerveux il n’avertit pas de sa dégradation progressive et c’est seulement quand il est trop tard que les douleurs vont apparaitre.

C’est donc tôt au cours de sa vie qu’il faut ménager ce mécanisme essentiel.

Le simple fait de prendre de l’âge suffit à créer un terrain fertile aux douleurs articulaires.          Une activité professionnelle ou sportive très intense engendre aussi une usure importante du cartilage. Même si le sport possède une balance bénéfices/risques favorable.

Et c’est dès 35 ans que celui-ci commence à se dégrader plus fortement. C’est donc tôt que le capital cartilagineux doit être préservé. Un proverbe est particulièrement bien adapté au soins du cartilage « qui veut voyager loin ménage sa monture ».

Le sport

Pour entretenir il faut commencer par tonifier sa musculature car oui ce sont les muscles qui sont le premier rempart contre la dégénérescence articulaire. Les exercices de gainage sont particulièrement efficace et protecteur. Dans ce contexte une activité physique douce et régulière sera la meilleure de vos alliée. Choisissez en une de type marche, Pilates, yoga ,taï-chi, natation ou aquagym. C’est selon vos envies et vos capacités.

Il faudra s’astreindre à bien s’échauffer et mobiliser les articulations avant de débuter votre sport favori. Le sport permet aussi d’éliminer les toxines qui peuvent avoir tendance à s’accumuler. En activant la circulation sanguine.

Les massages

Ils permettent de relaxer et activer la circulation autour de vos articulations. En plus d’être un instant bien-être Ils favorisent l’apport de nutriments au cartilage. Le massage indien « abhyanga »est particulièrement apprécié.

Une alimentation saine et variée

On le sait l’alimentation joue un rôle primordial pour notre santé et nos articulations n’échappent pas à cette règle.

Manger trop gras ou trop sucré entraine du surpoids qui est un ennemi des articulations qui subiront plus d’impact notamment à la marche. Il est démontré que la surcharge pondéral aggrave l’arthrose quand elle est présente. Mais aussi favorise les inflammations génératrices d’inconfort articulaire. La boisson peut aussi impacter la qualité des articulations c’est pourquoi l’hydratation en eau doit être suffisante. L’alcool à lui un effet délétère et favorise aussi les inflammations.

Quels aliments dois-je consommer pour me protéger ?

Manger des crudités qui contiennent des vitamines non dénaturées et de l’eau en quantité est un premier éléments à prendre en compte. Plus largement un régime composé de végétaux, d’huile végétale et d’aliment anti-inflammatoire.

Les fruits avec beaucoup de vitamine C sont à favoriser sachant que cette vitamine améliore la réponse de l’organisme aux inflammations tout en favorisant la production de collagène qui constitue une partie de vos jointures. C’est un antioxydant puissant comme les polyphénols que vous trouverez dans les pommes, les fruits rouges et les agrumes.

Les poissons gras eux vous apporteront la vitamine D nécessaire à la bonne assimilation du calcium dans les os qui entourent votre cartilage. Alors à vos saumons, harengs, sardines,…

Enfin le curcuma est évoqué pour la bonne santé en règle générale puisqu’on lui prête de très nombreuses vertus qui l’apparente à une épice miraculeuse. Son action anti inflammatoire est bien documentée et lui confère une action apaisante des symptômes.

Il faut à contrario éviter les aliments :

  • transformé, avec des graisses saturées
  • raffiné, composé de farine blanche
  • riche en sucre rapide
  • le vin et l’alcool dans son ensemble qui favorise l’irritation des tissus

Le jeûne contre les douleurs articulaires n’est lui pas conseillé. Il peut stresser l’organisme et créer un terrain fertile à une dégradation encore plus rapide.

Quand vous ne pouvez pas ou n’avez pas le temps de préparer des légumes il existe des suppléments nutritionnels qui vous apporteront des bienfaits pour lutter contre les douleurs articulaires et l’arthrose. Reine des prés, saule blanc, curcuma ou Harpagophytum, ce dernier si ils est associé à de la glucosamine et de la chondroïtine comme dans notre S’sense de cartilage, régénère le cartilage. Tout du moins le docteur WITTRANT chercheur à l’INRAE leur attribue la limitation de la dégradation des matériaux constituant le cartilage et la fluidification du liquide synovial.

Une habitude qui peut paraître sans rapport avec l’alimentation est l’attention que vous portez à votre hygiène buccodentaire. Des études américaines démontre la capacité des bactéries présentent dans la bouche à migrer dans le liquide synovial et à créer des foyers qui s’attaquent à l’articulation et ses différents composants.

Les exercices protecteurs

Les bonnes habitudes posturales sont capitales pour ne pas abîmer et protéger les articulations.

Ne pas surcharger et bien répartir les charges. Adopter des postures ne sollicitant pas excessivement celles-ci sont de mises. Se tenir bien droit que ce soit debout ou assis. Ne pas croiser les jambes non plus.

Ne pas omettre les échauffements et les étirements avant et après une activité physique.

Nous vous suggérons des exercices pour décontracter les articulations :

Commençons par le bas du corps pour finir par le haut :

  • Les chevilles : sur une chaise assis, calez votre dos sur le dossier et levez la jambe gauche. Sans bougez décrivez 10 cercles avec votre pied. Recommencez avec la jambe opposée.
  • Les genoux : Sur un escalier, pointe des pieds sur une marche ( le talon ne doit pas reposer sur la marche). Agrippez la rampe et descendez les talons dans le vide en conservant le dos bien droit. A reprendre 20 fois.
  • Les hanches : allongez sur le dos, pliez les genoux et pieds au sol ramenez un genou vers le torse en le repoussant de la main du même côté. Maintenez la pression 5 secondes avant de revenir en position initiale. Recommencez l’exercice 10 fois de chaque côté.
  • Les épaules : Levez les bras au-dessus de la tête avec vos mains croisées paumes vers le ciel. Etirez vers le haut puis relaxez. Ensuite les doigts entrelacés derrière la tête rapprochez les omoplates en emmenant les coudes vers l’arrière. Puis inverser le mouvement pour rapprocher vos coudes devant votre visage.
  • Le cou : Faites une série de oui non avec votre tête, en allant doucement au bout du Bien vieillir en prenant soin de son corps et de ses articulations.

Les solutions médicales à votre disposition

Les médicaments antidouleur

Le paracétamol et les anti-inflammatoires peuvent être utilisés pour soulager les douleurs. Attention ils soulagent mais ne règle pas le problème sous-jacent. En cas de douleur plus intense des opiacés légers peuvent aussi être prescrits.

L’infiltration

Ce sont des injections intra-articulaires, on injecte directement un anti douleur (corticoïde ou anti inflammatoire puissant) ou encore un liquide qui remplace le liquide synovial.

La chirurgie

En dernier recours il existe les chirurgies réparatrices ou de remplacement avec la pose d’une prothèse en titane. Celles-ci sont envisageables seulement si vous avez un âge avancé car elles ne peuvent pas être réitérées.

Pour S’sense vegetal nous nous positionnons avant ces solutions médicales de dernier recours . Avant que la douleur et les dégâts soient trop avancé. Et nous pronons dans ce cas

La phytothérapie

Nous proposons une solution douce à base de phytothérapie avec de l’Harpagophytum et des fruits pour la vitamine C. Ce complément alimentaire est complété par de la chodontroïne et de la glucosamine. Pour vous permettre de retrouver un regain de mobilité avec S’sense de cartilage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *